VAE - Validation des Acquis de l'Expérience

Accès au diplômes préparés par l'ESTIA par la Validation des Acqui de l'Expérience

Vue d'ensemble

La VAE vous permet d'obtenir une certification de l'ESTIA grâce à votre expérience.

Si vous avez exercé une activité professionnelle, vous pouvez sous conditions bénéficier de la validation des acquis de l'expérience (VAE). Votre expérience vous permet d'obtenir une certification de l'ESTIA pour évoluer professionnellement.

L'expérience professionnelle requise doit être en rapport avec le diplôme visé à l'ESTIA. est au moins d'un an à temps complet, soit 1607 heures (continu ou non). Les expériences suivantes sont prises en compte :

  • Activité professionnelle salariée ou non, bénévolat ou volontariat, inscription sur la liste des sportifs de haut niveau, responsabilités syndicales
  • Mandat électoral local ou une fonction élective locale, participation à des activités d'économie solidaire, si vous êtes accueilli et accompagné par un organisme assurant l'accueil et l'hébergement de personnes en difficulté

Diplômes concernés

Ingénieur diplômé de l'ESTIA

Ingénieur diplômé de l'ESTIA

Texte en cours de création

CQP DNT - Développeur Nouvelles Technologies

Page en cours de création

Guide du candidat

Validation des Acquis de l’Expérience
« Guide du candidat »

CONTEXTE
Reconnue par le Code du travail, la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) permet
de faire reconnaître son expérience (professionnelle ou non) afin d’obtenir un diplôme, un
titre ou un certificat de qualification professionnelle. Diplôme et titre deviennent donc
accessibles grâce à l’expérience (et non uniquement par le biais de la formation initiale et
continue) et selon d’autres modalités que l’examen.
Elle est régie par le décret du 24 avril 2002.
Pour la VAE « Peuvent donner lieu à validation les acquis de l’expérience
correspondant à l’exercice, continu ou non, pendant une durée cumulée d’au
moins 3 ans, d’activités salariées, non salariées ou bénévoles. Ces acquis
doivent justifier en tout ou partie des connaissances et des aptitudes exigées
pour l’obtention du diplôme postulé » - Décret du 24 avril 2002 – article 2.

Le processus se présente en 3 étapes.

Etape 1 : Le candidat constitue son dossier « MA DEMANDE » (selon
CERFA_12818-02i) ; ce dernier comporte :
- lettre de motivation et nature détaillée des validations sollicitées,
- copie des diplômes et certifications obtenus,
- CV détaillé, indiquant pour chaque activité exercée : le cadre, la durée, le
type et le degré d’autonomie, les objectifs initiaux, les résultats atteints et
la forme de mesure de ces résultats.
Le candidat apportera tout élément de preuve qu’il lui plaira, et indiquera s’il le souhaite
le nom de personnes qui pourraient apporter des précisions utiles.
Dans un délai de 3 mois au plus, le directeur de la formation se prononce sur la
recevabilité de la candidature. Il notifie sa décision, sans être tenu de la motiver, par
écrit - d’autoriser ou non le candidat à poursuivre la procédure - .

Etape 2 : le candidat autorisé à poursuivre, à l’issue de l’étape 1, constitue le
dossier de « PRESENTATION ET VALORISATION DES COMPETENCES DU
CANDIDAT » selon fascicule 2.
Il dispose pour ce faire d’un délai de 6 mois au plus à compter de l’autorisation ci-dessus.
Ce dossier, destiné au jury spécifique VAE, devra établir qu’il y a conformité entre les
situations vécues et les compétences prouvées par le candidat, d’une part, et le
référentiel métier ainsi que le référentiel de compétences attachés au diplôme, d’autre
part.
Pour que le dossier produit satisfasse ce formalisme très spécifique, l’Estia propose un
tuteur qui conseillera le candidat dans la préparation de son dossier.
Cette mission de conseil personnalisé, dont une partie peut être assurée sous forme
collective, est évaluée à 6 demi-journées, qui pourront s’étaler sur 3 mois. Le candidat
peut refuser d’avoir recours à cette prestation.
Le droit à acquitter par le candidat à l’Estia pour cette prestation est fixé chaque année.
2

Etape 3 : le candidat dépose à l’Estia son dossier constitué au cours de l’étape 2.
- Estia constitue alors un jury spécifique VAE et désigne un rapporteur, qui
examine le dossier, entend le candidat et remet son avis aux membres du
jury.
- Le jury entend le candidat dans un délai de 3 mois à compter du dépôt de
dossier « PRESENTATION ET VALORISATION DES COMPETENCES DU
CANDIDAT »
- A l’issue de l’audition, le jury peut décider d’accorder ou non tout ou partie
des validations sollicitées. Il peut également proposer au candidat
d’apporter des modifications à son dossier, et lui fixer un délai de pour le
présenter à nouveau.
- Le jury spécifique VAE motive ses décisions, qui sont souveraines.
- Désigné par le Directeur de l’Ecole, il est présidé par lui ou bien par son
représentant. Il comporte au moins deux enseignants intervenant au
cursus Cycle ingénieur ESTIA et au moins un praticien exerçant des
métiers à la pratique desquels prépare le cursus Cycle ingénieur ESTIA.
Droits à acquitter
- étape 1 : 150 €
- étape 2 : accompagnement 2000 € (facultatif)
- étape 3 : examen par le jury VAE 900 €
i www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R10282

Contact