Imprimer la page

Interview ESTIA Start : Témoignage de Fleeti lauréat 2021

La start-up Fleeti, lauréate 2021 du prêt d'honneur ESTIA Start témoigne de l'avancée de son entreprise un an après.

Pouvez-vous présenter Fleeti ?

Iban Olçomendy :Fleeti développe une technologie qui permet de connecter les opérations physiques des entreprises. Ce sont des entreprises qui gèrent des véhicules, des équipements industriels, des travailleurs sur le terrain avec beaucoup de tâches sur lesquelles elles n’ont pas de visibilité. Nous faisons via de la technologie embarquée des remontées de données en temps réel de ce qui se passe sur le terrain. Cela permet d’exploiter cette donnée pour aider les entreprises à prendre des décisions sur 3 niveaux : réduire les coûts liés à la détention d’un équipement, réduire l’impact environnemental (réduire les consommations d’énergie de ces équipements). Le dernier point est de renforcer la sécurité dans les usages c’est à dire prévenir des accidents dans les utilisations des équipements sur le terrain.

Que vous a apporté le soutien d’ESTIA Start ?

Iban Olçomendy ESTIA start a été un soutien financier et cela nous a permis à un moment clé de gérer les mois qui nous ont amené à la levée de fonds. Nous avions eu au total 60 000 euros et nous étions à un moment où cela nous permettait d’atteindre sereinement notre levée de fonds qui a eu lieu l’été dernier.

Quelle collaboration a été mise en place avec l’écosystème ESTIA Entreprendre et quelle plus-value?

Iban Olçomendy : Pour nous, cela a été un soutien dans l’installation de Fleeti. ESTIA Entreprendre était présent et a pu nous mettre en relation avec tous les acteurs publics accompagnants.  Il y a aussi un suivi intéressant pour comprendre comment fonctionne l’écosystème start up au Pays-Basque, comment et par quels types d’acteurs nous pouvons être accompagnés. L’écosystème ESTIA est aussi intéressant sur la partie communication des entreprises qui font partie d’ESTIA Entreprendre. Il y a aussi toute une politique et une dimension Afrique qui devient de plus en plus prégnante pour l’ESTIA. 90 % de nos activités se passent en Afrique donc c’est en lien avec ce que nous faisons aujourd’hui. ESTIA Entreprendre nous a également aidé sur la partie recrutement, nous avons des stagiaires qui étudient à l’ESTIA, nous allons de nouveau recruter un alternant, des alumnis de l’ESTIA travaillent chez Fleeti aujourd’hui. Nous sommes donc mis en relation avec tout l’écosystème ESTIA.

Où en est Fleeti aujourd’hui et quelles sont les prochaines étapes ?

Iban Olçomendy : Le projet a bien avancé en un an, nous sommes proches de 45 collaborateurs. Nous sommes présents sur 5 pays en Afrique, 6 avec le Maroc à la fin de l’année. Plusieurs milliers d’équipements sont connectés aujourd’hui à notre plateforme, un gros travail de recherche et développement va être mis en place sur de nouveaux "use cases". Nous sommes en train de finaliser une nouvelle levée de fonds  qui va nous permettre de structurer tout ce que l’on a fait actuellement. Nous souhaitons également renforcer notre technologie, il y a un énorme enjeu aujourd’hui, pour donner un exemple, plus d’un million de données par jour est envoyé vers nos équipements. Le dernier aspect serait un déploiement géographique qui va nous permettre de s’étendre sur de nouveaux territoires.