Imprimer la page

Le NAASC, Centre Spatial Universitaire de Nouvelle-Aquitaine poursuit sa structuration

Initié en juin 2019 lors du salon du Bourget, le Centre Spatial Universitaire de Nouvelle-Aquitaine entre dans sa phase opérationnelle. Le Nouvelle-Aquitaine Academic Space Center (NAASC) vient en effet d’obtenir le soutien financier de la Région Nouvelle-Aquitaine et ses premiers projets vont pouvoir prendre forme.

C’est une nouvelle étape qui vient d’être franchie, dans la mise en orbite du Centre Spatial Universitaire de Nouvelle-Aquitaine. En effet, début septembre, le NAASC a obtenu le soutien financier de la Région qui reconnait ainsi l’intérêt de la démarche et sa capacité à promouvoir l’expertise spatiale régionale en cohérence avec les autres projets qu’elle soutient (dont le futur Space Hub). L’enveloppe budgétaire, de 316 000 euros sur 3 ans, va permettre au GIS constitué (groupement d’intérêt scientifique) de se déployer et de débuter ses premiers projets. « Ce soutien est important, tant sur le plan symbolique que financier. C’est une reconnaissance des compétences que nous avons développées dans le domaine spatial. Il va permettre aux étudiants de Nouvelle-Aquitaine de travailler sur des projets collaboratifs aérospatiaux ambitieux, au plus près des enjeux industriels », déclare Catherine Goetz, directrice du NAASC. UNE THÉMATIQUE DE COEUR : L’ACCÈS À L’ESPACE Le Nouvelle-Aquitaine Academic Space Center réunit cinq grandes écoles de la Région : Arts et Métiers campus de Bordeaux-Talence, ENSEIRB-MATMECA – Bordeaux INP, l’ESTIA de Bidart au pays basque, ISAE-ENSMA de Poitiers-Futuroscope et Sciences Po Bordeaux via sa chaire défense et aérospatial. Ces partenaires partagent la même ambition : former selon une approche globale, pour impulser ensemble l’innovation et la performance industrielle dans le domaine de l’accès à l’espace, en intégrant ses dimensions économique, stratégique et politique.

En savoir plus