Imprimer la page

Formation par la recherche

EstiaR est l’Unité de Recherche de l’ESTIA

EstiaR est inscrite au réseau national des structures de recherche n° RNSR 20142 0655V

Estia-Recherche est associée à trois écoles doctorales de l'Université de Bordeaux :

  • ED SPI n°209- Sciences physiques et de l’ingénieur,
  • ED MI n°39-Mathématiques et Informatique de l’Université de Bordeaux,
  • ED EES n°42- Entreprise, Économie, Société.

Les thèses

Au sein d'Estia-Recherche, de jeunes chercheurs s'engagent sur des sujets technologiques inédits, dans des disciplines aussi diverses que l'informatique, l'électronique, la mécanique, le génie industriel ou la gestion. Une pluridisciplinarité qui fait la force du département.

Thèses démarrées en 2019

Thèse 1 : Conception anthropocentrée d'un système robotique d'opérations sur plateformes pétrolières

Chloé Rolos

Doctorante en informatique à l’École Docto-rale Interfaces, Université Paris Saclay.

Thèse dirigée par Guy Boy (ESTIA-Recherche, LGI) et encadrée par Dimitri Masson(ESTIA-Recherche).
Financement CIFRE Total (Pau). Soutenance prévue en 2022.

Thèse 2 : Modélisation mécanique du procédé de fabrication des composites thermoplastiques

Camille Vernejoux

Doctorante en mécanique à l’École Doctorale Sciences Physiques et de l’Ingénieur, Université de Bordeaux.

Thèse dirigée par Xavier Fischer (ESTIA-Re-cherche) et Emmanuel Duc (ESTIA-Recherche, SIGMA Clermont-Ferrand).
Financement Communauté d’Agglomération Pays Basque. Soutenance prévue en 2022.

Thèse 3 : Conception anthropocentrée d'un jumeau numérique pour la capitalisation et l'exploitation des connaissances

Stélian Camara

Doctorant en informatique/génie industriel à l’École Doctorale Inter-faces, Université Paris Saclay.

Thèse dirigée par Guy Boy (ESTIA-Recherche, Laboratoire en Génie Industriel (LGI)) et encadrée par Dimitri Masson (ESTIA-Recherche) et Éric Villeneuve (ESTIA-Recherche).
Financement CIFRE Total (Pau). Soutenance prévue en 2022.

Thèse 4 : Ajout de fonctions sur pièces composite par fabrication additive

Isciane Caprais

Doctorante en Mécanique à l’École Doctorale Sciences Physiques et de l’Ingénieur, Université de Bordeaux.

Thèse dirigée par Pierre Joyot (ESTIA-Recherche) et Emmanuel Duc (ESTIA-Recherche, SIGMA Clermont-Ferrand).
Financement de la Communauté d’Agglomération du Pays Basque. Soutenance prévue en 2022.

Thèse 5 : Étude et conception d'un nouveau procédé de fabrication additive métallique utilisant la friction

Antoine Lauvray

Doctorant en Mécanique à l’École Doctorale Sciences Physiques et de l’Ingénieur, Université de Bordeaux.

Thèse dirigée par Pierre Joyot (ESTIA- Recherche) et Emmanuel Duc (ESTIA-Recherche, SIGMA Clermont-Ferrand) et encadrée par Pierre Michaud (ESTIA-Recherche, plateforme Compositadour/Addimadour) et Fabien Poulhaon (ESTIA-Recherche, plateforme Compositadour/Addimadour).
Financement de la Communauté d’Agglomération du Pays Basque. Soutenance prévue en 2022.

Les thèses en cours

Soutenances de thèses

Cinq chercheurs ont soutenu leur thèse en 2019, sous la direction de professeurs de l'Estia, des thèses qui s'attachent, dans des sujets aussi divers que l'électronique, les sytèmes industriels, l'informatique ou le génie industriel, à mettre en relation la science et les usages.

Thèse en Automatique, Productique, Signal & Image, Ingénierie Cognitique de l'université Bordeaux

michaël Hamwi

Sujet :« Understanding and analysing business models in the context of energy transition.Proposition of the DRBMC (Demand Response Business Model Canvas) to design a new entrepreneur’s Business model in Demand Response markets »

Jury : Jérémy LEGARDEUR (Professeur, ESTIA, Directeur de thèse), Iban LIZARRALDE (Ensei-gnant-chercheur, ESTIA, co-directeur), Tim MCALOONE (Professeur, Technical University on Denmark, rapporteur), Rita PALETA (Maître de Conférence, KIC InnoEnergy, examinateur), Séverine SPERANDIO (Maître de Conférence, Université de Bordeaux, examinateur), Fré-déric WURTZ (Directeur de Recherche, CNRS Grenoble, Rapporteur), Peggy ZWOLINSKI (Pro-fesseur d’Université, INP Grenoble Laboratoire G-SCOP, rapporteure), Bernard YANNOU (Pro-fesseur, CentraleSupélec, Président)

Soutenue le 2 juillet 2019, à l'Estia.

Thèse en Électronique, Université de Bordeaux

Ahmed Remaci

Sujet :« Étude et mise en place d’une méthodologie pour la conduite de systèmes distribués de type micro-réseaux : application à de nouvelles architectures de conversion et de stockage d’énergie du type Power-To-Gas »

Jury : Octavian CUREA (Professeur, ESTIA, directeur de thèse), Christophe MERLO (Professeur ESTIA, co-directeur), Cristian NICHITA (Professeur, Université du Havre, rapporteur), Gregory ZACHAREWICZ (Professeur, IMT Ecole des Mines d'Alès, rapporteur), Edris POURES-MAEIL (Professeur Aalto University-Finlande, examinateur), Frédéric SOULIER (Ingénieur GRDF, invité), Najiba MRABET BELLAAJ (Profes-seure, Institut Supérieur d'Informatique - Tunisie, Présidente)

Soutenue le 3 juillet 2019, à l'Estia.

Thèse en systèmes industriels de l’Ecole Doctorale SYS de l’Université de Toulouse

Delphine Guillon

Sujet :« Amélioration des processus de réponse à appel d’offres : élaboration d’une méthodologie pour la modélisation des offres et des risques-projet »

Jury : Élise Vareilles (école des Mines d’Albi, directrice de thèse), Christophe Merlo (Professeur, ESTIA, co-directeur), Éric Villeneuve (ESTIA, encadrant), Prof. Michel Aldanondo (IMT Mines Albi, co-encadrant), Prof. Bertrand Rose (Uni. Strasbourg, rapporteur), Prof. Marc Zolghadri (Sup-Méca Paris, rapporteur), Prof. Xavier Boucher (Mines Saint Étienne, examinateur), Yvan Beauregard (ETS, invité), Laurent Labracherie (ALTRAN, invité), Prof. Nadège Troussier (UTT Troyes, Présidente).

Soutenue le 7 octobre 2019, à Albi.

Thèse en informatique

Jacques Péré-laperne

Sujet :« La restructuration de documents graphiques déstructurés »

Jury : Nadine COUTURE (Professeur, ESTIA, directrice de thèse), Jean-Roh GUIRESSE (Docteur Honoris Causa, Université de Wolver-hampton, UK), Rolf INGOLD (Professeur, Université de Fribourg, rapporteur), Guy MELANCON (Professeur, Université de Bordeaux, examinateur), Nicolas SCHNEIDER (Ingénieur, AIRBUS, examinateur), Antoine TABBONE (Professeur, Université de Lorraine, rapporteur), Valérie VIGNERAS (Professeur, Bordeaux INP, Présidente).

Soutenue le 18 novembre 2019, à l'Estia.

Thèse en génie électrique de l'école doctorale EEATS de l'INP Université de Grenoble

Quentin Tabart

Sujet :« Modélisation et commande d’une interface à base d’un convertisseur NPC pour un système de stockage hybride dédié aux micro-réseaux »

Jury : Seddik BACHA (Professeur, Université Grenoble Alpes, co-directeur), Abdelkrim BENCHAIB (Professeur, Supergrid Institute, rapporteur), Matias BOTTARINI (Ingénieur, Nexeia, invité), Jean Paul GAUBERT (Professeur, Université de Poitiers, rapporteur), Ionel Vechiu (Professeur, ESTIA, directeur de thèse), Xuefang LIN-SHI (Professeur, INSA Lyon, Présidente).

Soutenue le 10 décembre 2019, à l'Estia.

Les thèses soutenues de 2015 à 2019

La thèse européenne

Thèse dirigée par Ionel Vechiu (Professeur à ESTIA-Recherche) et Gerardo Tapia (Professeur au Departamento de Ingeniería de Sistemas y Automática, Escuela de Ingeniería de Gipuzkoa), financement projet FUI INSUL’GRID. Soutenance prévue en 2019.

Les thèses en cours encadrées par les chercheurs d'ESTIA-Recherche

Thèse 1 : Économie d'énergie d'un robot sous-marin identifiaant le poission lion et optimisant les trajectoires

Doctorante en Informatique du Centro de Investigación Científica de Yucatán (CICY)

Thèse dirigée par David GOMEZ (ESTIA-Recherche) et Victor Manuel RAMIREZ RIVERA (CICY), financée par Conacyt, Gouvernement du Mexique. Soutenance prévue en 2021.

Les thèses démarrées en 2018

Thèse 1 : Contrôle avancé des convertisseurs de puissance pour applications sur réseau faible

Doctorante en informatique à l'École Doctorale Mathématiques et Informatique, Université de Bordeaux

Numérisation et géolocalisation centimétrique de réseaux sensibles enterrés pour la production de document numérique dans les travaux publics.

Thèse dirigée par Pascal Desbarat (Professeur à LaBRI) et encadrée par Sébastien Bottecchia (Professeur-Associé à ESTIA-Recherche), financée par un contrat CIFRE avec SIG-IMAGE, Bidart. Soutenance prévue en 2021.

Thèse 2 : Introduction des outils de réalité augmentée pour une mise en oeuvre plus flexible des procédés robotisés de fabrication additive

Doctorante en informatique à l'École Doctorale Sciences physiques et de l’ingénieur, Université de Bordeaux

Thèse dirigée par Nadine Couture (Professeur à ESTIA-Recherche, LaBRI) et Emmanuel Duc (SIGMA-CLERMONT, Institut Pascal) et encadrée par Sébastien Bottecchia (Professeur-Associé à ESTIA-Recherche).

Co-financement projet HINDCON (H2020) et Communauté d’Agglomération du Pays Basque. Soutenance prévue en 2021.

Thèse 3 : Étude de l’influence du procédé sur le comportement mécanique de pièces issues de fabrication additive (LMD et SLM)

Doctorante en mécanique à l'École Doctorale Mathématiques et Informatique, Université de Bordeaux

Thèse dirigée par Catherine Froustey (Professeur à I2M Bordeaux) et co-encadrée par Julie Lartigau (Professeur-Associée à ESTIA-Recherche) et Charles Brugger (I2M Bordeaux), co-financée par le CEA/CESTA et la région Nouvelle-Aquitaine. Soutenance prévue en 2021.

Thèse 4 : Optimisation de la gestion de l’énergie dans les micro-réseaux, y compris les services auxiliaires pour le réseau de distribution

Doctorante en génie électrique, Université de Poitiers

Thèse dirigée par Ionel Vechiu (Professeur à ESTIA-Recherche) et Jean-Paul Gaubert (Professeur à Université de Poitiers), financée par la région Nouvelle Aquitaine dans le cadre du projet Optimicrogrid. Soutenance prévue en 2021.

Les HDR : Habilitation à Diriger les Recherches

HDR soutenue en 2016 : Électronique, électrotechnique et automatique au service de l’énergie

Habilitation à Diriger les Recherches de l'École Doctorale des Sciences Physiques et de l'Ingénieur de l'Université de Bordeaux, soutenue le 15 septembre 2016 à l’ESTIA.

Rapporteurs

Hamid GUALOUS, Professeur à l’Université de Caen Normandie
Eric MONMASSON, Professeur à l’Université de Cergy Pontoise
Manuela SECHILARIU, Professeur à l’Université de Compiègne

Examinateurs

Brayima DAKYO, Professeur à l’Université du Havre
Xavier FISCHER, Professeur à l’Université de Bordeaux et ESTIA
Luis MARTÍNEZ SALAMERO, Professeur à l’Université Rovira i Virgili, Espagne Jean-Rodolphe PUIGGALI, Professeur à l’Université de Bordeaux Valentin COSTAN, Docteur EDF R\&D, France

Projet de recherche

Les activités de recherche menées jusqu’à présent vont continuer les prochaines années tout en allant de plus en plus vers une vision système. L’observation du fonctionnement d’un système, en prenant en compte son historique et en passant par la synthèse des modèles permettra de prédire son fonctionnement et/ou les facteurs pouvant l’influencer. La prédiction permettra de choisir un mode de fonctionnement bien adapté aux besoins du système et aller ainsi vers une optimisation globale. Les travaux sur les micro-réseaux vont se poursuivre vers deux directions complémentaires du point de vue taille et composition : les micro-réseaux embarqués (application aux voiliers) et les micro-réseaux multi-énergies (Power to Gas). La récupération d’énergie habituellement perdue (conversion mécanique – électrique), actuellement axée sur les amortisseurs, sera ouverte vers d’autres applications (nautiques) et d’autres types de sources (thermique, …), tout en ayant comme objectifs d’améliorer les performances et de diminuer l’impact ou, si possible, apporter des services au système qui l’accueille.

Mots-clés

Observation, prédiction, optimisation, micro-réseaux, énergies renouvelables.

HDR soutenue en 2018 : Towards user-integrated surface exploration and manipulation in 3D

Habilitation à Diriger les Recherches de l'École Doctorale des Sciences Physiques et de l'Ingénieur de l'UNIVERSITÉ de BORDEAUX, soutenue le 21 Mars 2018.

Rapporteurs

Bruno ARNALDI, Professeur (INSA de Rennes)
Bruno LEVY, Directeur de Recherche (Inria Nancy Grand-Est)
Roberto SCOPIGNO, Directeur de Recherche (CNR-ISTI)

Examinateurs

Xavier GRANIER, Professeur (Institut d’optique de Bordeaux)
Pascal GUITTON, Professeur (Université de Bordeaux)
Laurence NIGAY, Professeur (Universite Grenoble Alpes) Robert VERGNIEUX Ingénieur de Recherche (CNRS) étant invité

Projet de recherche

In this dissertation, I review my research in computer graphics and interactive techniques on different aspects that are related to user-integrated 3D exploration and manipulation of acquired surfaces. In particular, I address three research questions, and show concrete use cases and applications for acquired surfaces from the cultural heritage domain.

First, what is an appropriate representation for the 3D surface data coming from the acquisition that makes it possible to effectively process and analyze the surface? I focus on representations that are point-based and defined locally, in order to be scalable while being globally consistent, which may take into account prior knowledge about the surface. In particular, I present a surface representation for non-structured point clouds that integrates user-specified sharp features, and a surface representation that assumes the surface to be locally developable. Moreover, I present a representation that is suitable for the multi-scale analysis of point-sampled surfaces.

Second, what is an efficient interaction technique for exploring and manipulating the surface? I focus on 3D user interaction, and in particular tangible user interfaces, that give a physical form to digital information, ideally in combination with a display in 3D space so that the action and perception space coincide. More specifically, I present a tangible user interface for geoscientists for the selection of cutting planes, a tangible user interface for the virtual reassembly in archeology that makes the manipulation of the fragments accessible, and an interaction technique in spatial augmented reality where surface characteristics are displayed on real-world objects.

And third, can we derive an integration of the latter two aspects to define an interaction technique that is driven by the surface characteristics? Motivated by a concrete project about acquisition and reassembly of cultural heritage that I have coordinated, I show two examples, an interaction technique for the semi-automatic geometry-driven reassembly of fractured archeological objects, and an interaction technique in spatial augmented reality that makes it possible to inspect geometric properties directly on the real-world objects themselves.

Finally, I present the research topics that I am currently working on and that I plan to address in the future. These topics concern the integration of optics and computer graphics, and especially a spherical multitouch display that can be built at low cost with off-the-shelf components, a spatial optical see-through display, and the use of light guides for displays and acquisition, as well as the pedagogical use of interactive computer graphics for improving the understanding of complex phenomena.

Mots-clés

Computer Graphics, geometry processing, 3D modeling, surface reconstruction, analysis, and matching.